Prix libre et conscient ?

 

 Au cours des formations que j'ai animé sur la ferme, je me suis rendu compte que pour beaucoup de personnes le prix libre provoquait en amont (mais beaucoup moins en aval quand c'était expliqué en début de journée) : Interrogations, perplexité, confusion, sentiment de pré-culpabilité en pensant qu'on ne donnerait peut-être pas assez ou au contraire sentiment de gratuité en se disant "oh si il propose cela c'est qu'il ne doit pas avoir besoin de beaucoup d'argent", etc...

Plusieurs personnes m'ont ainsi signifié qu'il serait bien que j'explicite un peu plus ma vision du prix libre et conscient sur mon site internet. Ce que je vais donc essayer de m'atteler à faire ci-dessous :)

 

Le prix libre, pour un accès aux savoirs et savoir-faire équitable

 

La permaculture et autres alternatives au monde actuel sont en vogue en ce moment, et certains formateurs surfent sur cela pour en faire un vrai business qui plus est sans parfois posséder les compétences nécessaires.

De mon côté, la passion de la transmission couplée à la volonté de participer à un jardinage et une agriculture réinséré dans le vivant m'ont donné l'envie de former des personnes sur ma ferme ou ailleurs.

Engagé dans une volonté de voir également émerger une société solidaire, égalitaire et autogérée, je souhaite que ces formations soient accessibles au plus grand nombre. L'urgence étant présente sur nombre de fronts : climat, biodiversité, eau, sols, etc... que les formations soient réservées principalement à des personnes qui ont déjà les moyens financiers de pouvoir répondre en partie à cela rapidement (par l'achat d'une ferme par exemple) est des plus injustes et renforce les inégalités déjà bien présentes.

Le prix libre permet ainsi à des personnes avec peu de ressources d'accéder à des savoirs et savoirs-faire de manière équitable, le principe étant normalement que les personnes qui ont plus de moyens donnent un peu plus pour compenser.

 

Pour un prix libre ET conscient

 

Le prix libre et conscient signifie également que les personnes s'interrogent sur le travail effectué en amont de la formation, à quoi cet argent pourra servir pour me permettre de financer des aménagement pédagogiques sur la ferme par exemple, etc...

Il est là pour poser les bases d'une réflexion de ce qu'est la valeur de quelque chose, quel travail d'ensemble il a fallu fournir et dans quel projet d'ensemble s'insère la prestation donnée.

En attendant que nous puissions nous passer d'argent, et lorsqu'on est maraîcher c'est compliqué (comptabilité, fermages, nombreuses fournitures auprès d'entreprises, etc...), notamment lorsque ce métier, bien que passionnant, est sous rémunéré (un maraîcher bio en légumes diversifiés doit travailler en moyenne 50 heures par semaine pour se dégager un SMIC, voire moins)*, les formations me permettent de pouvoir faire moins de paniers de légumes.

Ce qui me permet ainsi d'effectuer d'autres activités qui m'autonomisent petit à petit du système économique marchand: arboriculture, élevage, petits fruits, autoconstruction. Mais également de pouvoir prendre du temps pour me former et pour continuer à former d'autres personnes, de participer à des luttes dans le territoire (par exemple dans le collectif Terres Communes) et tout simplement de passer plus de temps en famille pour profiter de la vie.

Quand on parle de prix libre ET conscient, c'est de cela que l'on parle, mais il est nécessaire effectivement que je précise certaines choses pour que vous en soyez conscient :)

 

Le prix libre c'est aussi un moyen de me donner votre désaccord ou soutien ;)

 

Le prix libre est enfin une manière de me dire si la formation vous a plu ou non. Cependant, si ce n'est effectivement pas le cas, il est bien de me le communiquer à la fin de la journée (ou au pire par mail). Cela me permet de m'améliorer dans mes formations et de donner du sens et de l'échange pour aller au delà de la sanction par l'argent ;)

Et si la formation vous a plu et vous a permis d'avancer dans vos réflexions et projet, le prix libre peut être un moyen de me soutenir pour que je puisse proposer plus de formations :)

 

Certaines personnes m'ont demandé de donner une fourchette indicative de prix à donner, ce qu'il m'arrive parfois de faire au début des journées de formations. Mais je préférerais ne pas avoir à le faire.

Vous pouvez ainsi fouiller sur le net pour voir ce que d'autres formateurs demandent pour ce type de journée. En espérant également que les explications que j'ai donné ci-dessus vous guident dans le prix que vous estimerez juste.

 

Si vous trouvez que ma définition et explication de ma pratique du prix libre et conscient est brouillonne ou qu'il manque des explications, écrivez-moi un petit mail ou touchez en moi un mot lors des journées de formations.

 

Au plaisir d'en causer avec vous :) 

 

Pour plus d'informations sur le prix libre et conscient, voire ici la définition de David Mercereau qui propose d'excellentes formations sur l'autonomie énergétique à Rouans (44) : http://david.mercereau.info/wp-content/uploads/2018/10/Participation-libre-et-consciente-Autonomie-%C3%A9lectrique-AtelierSoleilEtDuVent.pdf

 

D'autres définitions du prix libre et conscient :

 

http://www.kheper.org/blablabla-64

 

http://revis25.com/prix-libre-et-conscient-de-quoi-parle-t-on/

 

https://lesfougeresasbl.wordpress.com/philosophie/participation-libre-en-conscience/

 

* Pour se donner une bonne idée de la faible rémunération des maraîchers bio en légumes diversifiés, voir ICI cet excellent document d'Agrobio Basse Normandie (lire page 12 et 13 et page 18 et 19)

Cela pose des questions en terme de priorité dans notre société d'aujourd'hui où un produit financier (pour une grande part virtuel) est largement mieux rémunéré qu'un produit alimentaire pourtant à la base de toute l'économie et de notre santé, des paysages, de la préservation de l'eau, des sols, etc... 

A l'heure également où nous sommes moins regardant sur le prix d'une voiture, d'un iphone, d'une maison, etc... que sur le prix d'un aliment, il y a de quoi se poser des questions. Voir aussi l'évolution de la part de l'alimentation dans le budget des ménages ICI

L'idée de se passer de l'argent est également de plus en plus répandue, et je souhaite que cela se concrétise réellement (cf l'exemple des SEL), mais il faudra cependant requestionner fondamentalement la valeur des choses avant de s'y lancer à grande échelle.